(APS) - Neuf cent soixante élèves élèves de 200 écoles primaires et collèges de la région de Kaolack (centre) ont bénéficié, entre 2020 et 2021, de bourses sociales grâce au programme d’appui au système éducatif de base (PASEB), a appris l’APS.

"Aujourd’hui, le nombre d’élèves boursiers entre 2020 et 2021, dans le cadre du PASEB, s’élève à 960 au niveau de la région de Kaolack (…)", a indiqué le secrétaire général de l’inspection d’académie (IA) de Kaolack, Amadou Koné.

Il s’exprimait en marge de la remise symbolique de bourses pour les écoles et collèges PASEB, en présence des parents d’élèves et des acteurs de l’éducation.

Il précise qu’"à peu près 200 écoles élémentaires et moyens secondaires ont eu à bénéficier de ces bourses" allouées dans le but de lutter contre les disparités sociales.

M. Koné a expliqué que les bénéficiaires de ces bourses sont notamment des élèves qui ont un handicap ou qui sont issus des familles démunies.

"Chaque école élémentaire choisie a bénéficié de 38 boursiers dont 23 filles", a-t-il précisé, soulignant que pour chaque collègue, le quota est de 25 boursiers, dont 15 filles.

Chaque bénéficiaire reçoit 25.000 francs CFA, s’il est dans l’élémentaire, et 35.000 francs s’il est collégien.

Selon lui, "en dehors des bourses offertes aux élèves, le partenaire italien a donné des kits à ces élèves vulnérables" et organisé des activités de renforcements de capacité pour les enseignants.

Amadou Koné a rappelé que l’"agence italienne de coopération au développement, en collaboration avec l’Etat du Sénégal, a eu à construire cinq collèges et neuf écoles élémentaires et 30 salles de classe dans la région de Kaolack".

"Travaillons pour le maintien et la réussite des élèves dans nos établissements. Ce sont des bourses d’études. Donc, nous appelons les parents d’élèves à les utiliser à bon escient", a exhorté le secrétaire général de l’IA de Kaolack.

Le programme d’appui au système éducatif de base (PASEB) est cofinancé par l’Agence italienne de coopération au développement pour 8 milliards 212 millions 500 mille francs CFA et l’Etat du Sénégal à hauteur de 2 milliards 295 millions 849 mille 500 francs CFA.

Il intervient notamment dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Kolda et Sédhiou.

"Le PASEB a pour ambition de soutenir le gouvernement du Sénégal dans l’atteinte de l’ODD 4, à travers l’amélioration de la qualité dans le système éducatif et l’élimination des disparités dans l’éducation de base du pays", a expliqué le secrétaire général de l’IA de Kaolack.

"Ces bourses sociales vont avoir un impact positif au niveau des résultats des élèves bénéficiaires. Elles vont lutter contre les disparités sociales et scolaires", s’est félicité le président de l’Union régionale des associations des parents d’élèves de Kaolack, Alphonse DjiganeThiaré.