Le projet du ministère de l’éducation pour le développement du téléenseignement (PROMET) est officiellement lancé ce vendredi 07 mai 2021, sous la présidence effective du ministre de l’éducation nationale M. Mamadou Talla, en présence de partenaires stratégiques, notamment le représentant de la banque mondiale, des directions techniques et pédagogiques du MEN, des responsables de structures déconcentrées, des représentants des collectivités territoriales, de gouvernements scolaires, d’associations de parents d’élèves, des représentants syndicaux et de la société civile. 

Il s’agit notamment pour le ministre de l’éducation nationale, de rappeler dans son allocution le contexte et la justification du promet : « au delà de la réponse circonstancielle que nous avons fournies face à la pandémie du COVID19 à travers l’initiative « apprendre à la maison », le PROMET est le chemin incontournable dans le réaménagement de l’espace temps en matière d’éducation et de formation et dans la conduite de changements numérique qui connectent plus que jamais le monde. Fort heureusement, beaucoup d’acquis sont déjà enregistrés. »

Mamadou Talla est aussi revenu sur les principales réalisations du PROMET dans sa phase initiale, les résultats attendus et les axes stratégiques de la phase de redéploiement du projet aux différents niveaux d’enseignement apprentissage, en tenant compte des principes d’équité et d ‘équilibre liés entre autres, aux vulnérabilités individuelles et territoriales.

Venu assister à la cérémonie, le ministre de l’économie numérique M. Yankhoba Diattara s’est félicité de cet initiative du MEN et a réitéré son engagement pour le développement du télé-enseignement. « L’ aménagement numérique du pays sur les 45 départements sera renforcé. Avec l’ADIE nous allons travailler à connecter l’ensemble des inspections d’académies et des inspections de l’éducation et de la formation du Sénégal, mais aussi et surtout renforcer la connectivité au niveau des écoles, des collèges et des lycées. Nous allons mobiliser les autres acteurs de l’écosystème, sensibiliser davantage les opérateurs de téléphonie et d’infrastructures pour l’aménagement numérique du territoire surtout dans les zones les plus reculées », rassure Yankhoba Diattara.

Cette cérémonie de lancement officielle est clôturée par le ministre de l’éducation nationale sur une note d’espoir de voir tous les acteurs et partenaires du système éducatif Sénégalais se mobiliser au tour du PROMET, à travers des investissements structurants et synergiques pour faire du télé-enseignement un creuset d’excellence académique, contributif à l’émergence du pays.

Nafy Ndiaye DRTS