Les femmes du ministère de l’éducation nationale se sont fortement mobilisées ce jeudi pour participer au lancement de la cellule genre et équité de leur département. Un organe indispensable dans la promotion d’une éducation de qualité pour tous. Le maintien des filles à l’école, leur promotion dans les disciplines scientifiques, leur protection, sont entre autres défis que la cellule genre et équité du ministère de l’éducation a érigé au rang de priorité dans son plan d’action.

« Nous avons une mission d’alerte, de coordination et de veille pour que les filles entrent à l’école et y restent. Nous devons tout faire aussi pour que les garçons ne se sentent pas oubliés parce que c’est une question d’équité sociale », explique Mme Mary Siby Faye nouvellement portée à la tête de la coordination de la cellule genre du MEN.

« La cellule genre et équité qui matérialise les décisions du conseil présidentiel sur les Assises de l’éducation et de la formation sera un outil important pour une gestion efficace, participative et inclusive pour le secteur » a indiqué M. Mamadou Talla.

Le ministre de l’Éducation a également révélé que du préscolaire au moyen secondaire, le pourcentage des filles est supérieur à celui des garçons. C’est un élément de satisfaction pour le système éducatif sénégalais qui, dans un passé récent enregistrait un taux d’abandon assez significatif des filles.

M. TALLA s’est félicité de la politique de promotion des carrières des femmes qui occupent plus de 18 % des postes de responsabilité. « Ce qui prouve qu’elles jouent un rôle capital et essentiel dans le fonctionnement du ministère de l’éducation nationale » poursuit-il.

Des partenaires comme l’UNICEF, Affaires mondiales Canada, la Banque mondiale, entre autres, ont participé à la cérémonie en mode virtuel. Ils ont promis d’accompagner la cellule GENRE ET ÉQUITE du MEN.

En marge de la cérémonie de lancement, la Cellule Genre a signé des conventions de partenariat avec l’AFMEN, le FAWE et le CNEPOSCOFI pour un déploiement rapide et efficace des activités.

PC. NGOM & N. NDIAYE (DRTS)