De 526.270 .540 .817 FCFA en 2020, le budget du ministère de l'éducation nationale passe à 597. 848 .738. 341 FCFA pour la gestion 2021 soit une augmentation de près de 15 milliards en valeur absolue. "Ce budget, fortement articulé au programme d'amélioration de la qualité, de l'équité et de la transparence (PAQUET) pour la période 2018-2030 met l'accent sur la gestion axée sur les performances, l’accès et la qualité. Il intervient dans un contexte particulier de gestion de la pandémie de la covid19 qui s'est installée depuis le mois de mars 2020 dans notre pays et qui a considérablement impacté la programmation de l'année en cours", explique le ministre de l'éducation nationale M. Mamadou Talla.

Plus de 80 orateurs se sont défilés sur le perchoir pour apprécier les nombreux efforts consentis par le gouvernement du Sénégal. Ils ont surtout salué les exploits réalisés par le ministère de l'éducation nationale dans la lutte contre la propagation du Coronavirus en milieu scolaire à travers les différents programmes mis en place. Par ailleurs, la plupart des parlementaires ont plaidé pour une augmentation du budget dont les 2/3 reviennent à la charge du personnel et moins de 60 milliards pour le fonctionnement.

Les élus du peuple ont toutefois rapporté quelques doléances relatives pour la plupart à la réfection des écoles vétustes, la résorption des abris provisoires, le recrutement massif d'enseignants, l'enrôlement des enseignants des classes passerelles, la création d' écoles notamment dans les zones rurales, la revalorisation du métier d'enseignant, la prise en charge des revendications des enseignants, l’appui à l’éducation religieuse et aux langues nationales entre autres.

Après plus de dix tours d’horloge consacrés aux speechs des députés, le ministre de l’Éducation nationale a pris la parole pour remercier les députés. Il s’est félicité de l’intérêt qu’ils portent au secteur de l’Éducation notamment dans leurs localités respectives.

Il a donné des réponses aux questions soulevées .

Mamadou Talla a magnifié la volonté du Président Macky SALL d’offrir une éducation de qualité à tous les enfants du Sénégal sans distinction de race, de culture, d’ethnie ou de localité.

Il a annoncé la construction de 2 nouveaux lycées d’intégration nationale pour la qualité et l’équité (LYNEQ) à Kaffrine et à Sédhiou.

Sur le plan de la résilience Éducation déroulé par le Sénégal, le ministre TALLA a salué la synergie de tous les acteurs en commençant par les enseignants qui ont consenti d’énormes sacrifices pour conduire les enseignements et achevé l’année scolaire 2019-2020.

Devant l’insistance des députés sur la recrudescence de la pandémie pendant cette période, le ministre a rassuré en ces termes « Nous nous mobiliserons avec toutes nos forces pour que l’école ne soit pas le lieu de propagation du virus ». Mieux, M. TALLA a déclaré que les acteurs de l’Éducation doivent au contraire jouer le rôle de vecteur de la bonne information et d’acteurs de sensibilisation auprès des populations.

Nafy Ndiaye DRTS